Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 16:11

 

 

ALERTE CONDITIONS DE TRAVAIL

DSCC OUEST-BRETABNE

 

Quimper, le 13 juillet 2017

Objet : lettre ouverte

Madame la Directrice,

Votre réponse du 3 juillet 2017 à notre alerte du 23 juin 2017 est loin de répondre aux préoccupations des postiers de ces périmètres.

Le nouvel accord du 7 février 2017 signé par certaines organisations syndicales et auquel vous semblez si attachée et que vous citez, aborde-t-il la souffrance au travail, la fatigue, l’usure physique et psychologique que constituent le vécu de trop nombreux services ?

La CGT, de par sa présence au plus près du terrain, tient à vous exprimer ce que vivent les agents au quotidien dans la DSCC Ouest-Bretagne:

  • réorganisations de plus en plus chronophages
  • manque de moyens de remplacement permanents
  • postes vacants liés aux départs en retraite, en TPAS, non comblés
  • non reconnaissance des qualifications, des compétences, de la formation et de l’ancienneté, qui aboutit à une dévalorisation de tous les métiers de la distribution
  • organisation du travail sans cesse augmentée d’heures supplémentaires récurrentes et prises de service décalées qui ne permettent plus l’équilibre vie privée/vie professionnelle
  • pression managériale exercée sur tous les postiers quelle que soit leur responsabilité
  • dégradation de la qualité du service public rendu

Actuellement, la conduite du dialogue social à tous les niveaux assimile les instances à des chambres d’enregistrement, et cela n’a que trop duré. A de nombreuses reprises, la CGT a tenté de vous alerter sur la situation sanitaire catastrophique dans laquelle est plongée la DSCC sous le prétexte incessant de la productivité.

A quel moment pensez-vous remettre l’humain au cœur de vos préoccupations ?

L’alerte faite par la CGT afin d’éviter l’irréparable est une main tendue qui ne semble pas susciter d’intérêt de votre part. Sur qui La Poste fera-t-elle porter la responsabilité en cas de drame ?A la CGT, nous pensons que l’urgence est de réagir, en intégrant à la stratégie de La Poste la nécessaire prise en compte des propositions alternatives, mais aussi et surtout la dimension humaine du management qui commence par le respect.

Cette lettre ouverte sera portée à la connaissance de tous les agents et nous restons à votre disposition pour rechercher ensemble les solutions qui permettront enfin d’améliorer concrètement les conditions de vie et de travail des postiers. Mais pour cela, il est indispensable que s’instaure une véritable écoute qui commence par la prise en compte des revendications que porte la CGT en termes d’embauches en CDI, de réduction du temps de travail, de hausses de salaires, de formation, de perspectives de carrière, de départs anticipés et de social d’entreprise.

Repost 0
Published by cgt-fapt
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 14:28
ASSEMBLEE GENERALE DE LA SECTION RETRAITES FAPT 29 SUD
ASSEMBLEE GENERALE DE LA SECTION RETRAITES FAPT 29 SUD

Le 28 avril 2017, la section des Retraités CGT-FAPT du Finistère Sud a tenu son assemblée générale à Saint-Yvi, en présence de la secrétaire générale du syndicat et d'une représentante de la Fédération.

Une quarantaine de camarades étaient présents.

Après une introduction de Michelle, la secrétaire de la section ; les débats ont porté sur l'actualité, le contexte politique et les différentes revendications, notamment concernant la Santé et les services publics.

La journée s'est terminé par un repas convivial.

 

Repost 0
Published by cgt-fapt
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 12:11
Les usagers, avec la CGT, défeandent leurs bureaux de Poste.  En haut : Pluguffan le 29 avril, en bas : Pen Ergué, le 22 avril
Les usagers, avec la CGT, défeandent leurs bureaux de Poste.  En haut : Pluguffan le 29 avril, en bas : Pen Ergué, le 22 avril

Les usagers, avec la CGT, défeandent leurs bureaux de Poste. En haut : Pluguffan le 29 avril, en bas : Pen Ergué, le 22 avril

Depuis plusieurs semaines, les annonces de fermeture ou de transformation de bureaux de poste se multiplie.

La poste est en train d'abandonner complètement le service public aux usagers, pour ne conserver que ce qui est rentable, la partie bancaire.

Plusieurs exemples sur notre secteur:

Pen Ergué à Ergué-Gabéric, où la Poste entend carrément fermer ce bureau pour mettre en place un point relais dans un commerce à Lestonan.

Un collectif d'usagers s'est mis en place et un 1er rassemblement a déjà eu lieu devant La Poste, le 22 avril 2017.

Une réunion publique est programmée le 12 mai 2017 à 20 h 00 à Ty creis 

 

 

Une pétition en ligne est à la disposition de tous sur le site du Collectif "Sauvons La poste d'Ergué-Gabéric :

https://www.change.org/p/collectif-sauvons-la-poste-sauvons-la-poste-d-ergue-gaberic?recruiter=false&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

A Pluguffan, aussi, les choses bougent.

Un rassemblement a eu lieu le 29 avril 2017, avec environ 80 participants.

La CGT était également présente.

lien vers la pétition pour pluguffan : https://www.change.org/p/maintien-du-bureau-de-poste-sur-la-commune-de-pluguffan?recruiter=false&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

  

Repost 0
Published by cgt-fapt
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 16:08
 

CONGES ANNUELS : le droit à des congés choisis.

Respect du BRH de 1986 et non aux actionnaires !!!

La loi travail ne rentrera pas dans notre entreprise.

 

La Poste a voulu nous imposer nos périodes de congés annuels. Six périodes de 3 semaines allant du 29 mai au 30 septembre en se basant sur la Loi Travail (LOI n° 2016 -1088 du 8 août 2016) défendue et soutenue par la CFDT.

Mais, Le BRH POSTE du 10 mars 1986 sur les congés annuels n'est pas abrogé. C'est ce BRH à défaut d'accord d'entreprise (ou d'établissement) qui s'applique.

 

Avec la loi Travail, l'employeur peut fixer toutes les périodes de congés payés de son entreprise par accord d’entreprise (ou d'établissement), ou par convention ou accord de branche. A défaut de tels accords, le congé principal de 12 jours ouvrables continue d'être attribué entre le 1er mai et le 31 octobre.

 

Alertée par les agents, la CGT a fait reculer la Direction de la DSCC Ouest Bretagne. Suite aux interventions conjointes de la Fédération Nationale CGT-FAPT, de la direction des 3 syndicats départementaux CGT-FAPT 29 Nord, 29 Sud et 56 et de leurs représentants à la CDSP et au Comité Technique (où seule le CGT est intervenue!), la Poste s’est vu contrainte de faire marche arrière!

Si obtenir les congés que l'on souhaite est de plus en plus difficile, c'est là une des conséquences des choix destructeurs en matière d'emploi menés depuis des années par La Poste. Effectifs de plus en plus réduits, volants permanents de plus en plus faibles, vacances d'emplois de plus en plus nombreuses, absences non remplacées, voilà ce qui amène la Direction a vouloir imposer ses propres règles sur la gestion des congés, au détriment de nos droits et de notre vie privée.

L'organisation du travail doit permettre la prise de congés choisis. Les règles nationales doivent être appliquées. Aucun accord d'entreprise ou d'établissement n'a été signé pour imposer des périodes de 3 semaines.

RAPPEL DES REGLES EN MATIERE DE CONGES PAYES

Chaque agent a le droit, pour un an de travail continu du 1er janvier au 31 décembre, à des congés payés dont la durée est égale à 5 fois les obligations hebdomadaires de travail.

  • Si un agent travaille sur 6 jours, il a le droit à 30 jours de CP.
  • Si un agent travaille sur 5 jours, il a le droit à 25 jours de CP.
  • Si un agent travaille sur 4 jours, il a le droit à 20 jours de CP.

 

Les départs en congés sont répartis en 2 groupes, les prioritaires et les non prioritaires, avec une priorité inversée été / hiver.

Le groupe des prioritaires est celui qui peut prétendre aux périodes de vacances scolaires d'été. Ils doivent avoir des enfants âgés entre 6 ans et 16 ans (au 1er juin de l'année en cours).

 

Il existe des situations familiales particulières.

Lorsque les 2 conjoints sont postiers, ils ne peuvent prétendre qu'à la période dévolue la moins favorable à l'époux le moins favorisé.

Lorsque l'agent est marié à un salarié travaillant dans une entreprise qui met son personnel en congés annuel pendant les vacances, celui ci ne bénéficie d'aucune priorité pour des congés coïncidant avec la période de son conjoint.

Lorsque l'agent a un enfant handicapé, il est placé hors tour et choisit les dates qui lui conviennent sans que La Poste puisse les lui refuser.

La CGT revendique :

- Un volant de remplacement à 25 %.

- Le comblement des emplois vacants.

- L'embauche de saisonniers l'été pour permettre l'octroi d'un plus grand nombre de congés en juillet – août.

AVEC LA CGT, DEFENDONS NOS DROITS A CONGES.

La loi travail ne rentrera pas dans notre entreprise !

 

Repost 0
Published by cgt-fapt
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 16:13

Repost 0
Published by cgt-fapt
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 10:52

Le 17 novembre dernier, une trentaine de Postiers du Courrier se sont rassemblés devant la PPDC de QUIMPER, après leur journée de travail, à l'appel de la quasi-totalité des organisations syndicales.

Même si des négociations ont été ouvertes au niveau national, les agents veulent faire entendre dès maintenant leurs revendications

  • L’arrêt effectif des réorganisations et renégociations sérieuses de celles mises en place ces 2 dernières années
  • Des conditions de travail décentes, correctes et réalistes
  • L’arrêt des heures supplémentaires imposées, respect conciliation vie privée/vie professionnelle
  • Gel de la sécabilité /Cadrage national
  • Des moyens de remplacement permanents à hauteur de 25 %, par l’embauche de tous les contrats pro et précaires, sur leur site de formation
  • Prise en compte et dimensionnement dans les organisations de tous les nouveaux services (temps et formations nécessaires)
  • Une renégociation des normes et cadences tenant compte du travail réel et de l’ HUMAIN
Les Facteurs devant la PPDC Quimper et prise de parole commune des organisations syndicales
Les Facteurs devant la PPDC Quimper et prise de parole commune des organisations syndicalesLes Facteurs devant la PPDC Quimper et prise de parole commune des organisations syndicales

Les Facteurs devant la PPDC Quimper et prise de parole commune des organisations syndicales

Le même jour, un préavis de grève CGT-FAPT avait été déposé au RESEAU, pour exiger que les négociations nationales soient élargies à tous les services de La Poste, sur la base des mêmes revendications, avec bien évidemment l'arrêt des fermetures temporaires ou définitives des bureaux de poste.

C'est ainsi qu'une vingtaine d'agents se sont rassemblés devant La Poste de CONCARNEAU, le matin et à FOUESNANT, l'après-midi.  

 

Les agents du RESEAU, en grève le 17 novembre

Les agents du RESEAU, en grève le 17 novembre

Repost 0
Published by cgt-fapt
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 10:12

70 délégués ont participé au congrès de notre syndicat les 13 et 14 octobre 2016, en présence de Christian Mathorel, notre secrétaire fédéral.

Les débats ont très vite porté sur les conditions de travail et sur le pouvoir d'achat. Une attention particulière a été apportée sur la place de travail et sur l'organisation du travail :comment pouvoir effectuer correctement son travail avec des moyens humains et techniques adéquats, dans un environnement de travail épanouissant? Et, quelle démarche revendicative?

La suite des débats a porté sur l'activité syndicale de proximité et la syndicalisation.

Quelle place et quel rôle des sections dans notre syndicat départemental?

Comment aborder la question de la syndicalisation?

Le dernier thème à l'ordre du jour : La formation et l'information

De quels outils avons-nous besoin, pour être efficace?

A l'issue du congrès, une nouvelle commission exécutive et une commission financière de contrôle  ont été élues.

La commission exécutive a élu une nouvelle secrétaire générale : Isabelle LE GUILLOU et un nouveau responsable à la politique financière : Alain LE CORRE

CONGRES CGT-FAPT 29 SUDCONGRES CGT-FAPT 29 SUD

Intervention de clôture du congrès

Nous voici arrivés au terme de notre congrès, merci à toutes et à tous pour votre participation et votre investissement dans les débats.

La situation actuelle de notre syndicat n'est pas des plus simples, mais c'est bien ensemble que nous arriverons à avancer et à continuer la lutte. Nous garderons toujours à l'esprit ce qu'Alain Le Berre représentait pour chacun d'entre nous, et c'est aussi pour cela qu'il nous faut construire collectivement notre CGT de demain.

 

La conjoncture actuelle tant au niveau mondial, européen que dans notre pays et au sein même de nos entreprises nous prouve bien que plus que jamais la CGT a sa place dans les débats. Il nous faut contester, proposer, construire des alternatives avec les salariés, rassembler, mobiliser, négocier.

Dans le rapport d'actualité d'Alain, une phrase en particulier prend tout son sens : « le je s'efface devant le nous ». Cette phrase relate tout l'esprit de la CGT, car c'est bien ensemble qu'il nous faut agir, que ce soit sur la bataille des idées ou dans notre quotidien de militant dans nos sections.

Mais n'oublions pas que l'activité syndicale ne s'arrête pas à nos lieux de travail. Comme nous l'a expliqué Anne-Véronique, les élections des TPE approchent en cette fin d'année. Nous sommes tous en capacité d'aider notre syndicat à faire voter CGT, l'enjeu étant qu'elle soit la 1ére organisation syndicale. En distribuant quelques tracts dans les boites aux lettres ou comme Gilbert l'a suggéré, en se faisant connaître, la CGT se renforcera.

Les débats de ces 2 jours nous montrent bien que les conditions de travail et le pouvoir d'achat sont au cœur des revendications. Que nous soyons homme ou femme, actif ou retraité, salarié ou fonctionnaire, cadre ou pas, nous ne devons pas nous opposer, car nous avons déjà dans ces 2 revendications des convergences de luttes. Ne nous trompons pas de cible dans nos combats, et comme l'a si bien dit Michèle : « le rapport de force est à reconstruire et à renforcer ensemble ! «  Chacun de nous a la possibilité de refuser et revendiquer. Et c'est bien en discutant avec nos collègues sur ce qu'il leur faut réellement pour bien travailler, ou pour bien vivre qu'il nous faut nous recentrer. La place du travail prend toute sa dimension et doit être au cœur de nos discussions. Stop à la dégradation de nos conditions de travail ! Et comme le dit Sonia : « Arrêtons de tout accepter ! » Nous devons élaborer avec les salariés les revendications, construire le rapport de force afin de préserver nos acquis et obtenir de nouveaux droits.

Dans une société où chacun vit pour soi, il nous faut expliquer l'utilité d'être syndiqué et les valeurs humaines de notre syndicat. Le syndiqué donne son avis, s'exprime, participe à l'élaboration du cahier revendicatif. Il écoute, discute avec ses collègues (syndiqué ou non) afin de les convaincre de l'utilité de se défendre et d'être acteur sur son lieu de travail. Tout cela amène à la question de la syndicalisation car le nombre fait la force et pour ne citer que la règle des 3 « syn » de Philippe : « qui s'indigne, s'implique et syndique » ! Aujourd'hui nous sommes 70 personnes réunies, il faut que chacun propose l'adhésion à ses collègues car il vaut mieux que ce soit la CGT plutôt qu'une autre organisation syndicale. Soyons fier d'être à la CGT ! Et pour vous donner quelques éléments, aujourd'hui, à notre congrès, pour 1/4 des délégués, c'est leur 1er congrès et 3 d'entre eux ont moins de 30 ans. Et l'on se pose encore la question de la place des jeunes dans notre syndicat départemental?

Chacun peut trouver sa place au sein du syndicat car seul, le syndicat aura du mal à agir. Hormis le fait de prendre un mandat, le travail d'une section est essentiel. La section permet de s'exprimer entre syndiqué en se réunissant régulièrement. Mais elle a également un autre rôle : celui de communiquer avec le syndicat car il est nécessaire de le faire dans les 2 sens.

Les déploiements, les His (comme celles qui se font régulièrement chez Orange) et les visites de services vont continuer car c'est bien la connaissance du terrain qui nous permet d'échanger, de revendiquer avec vous et de proposer la syndicalisation.

La continuité syndicale est tout aussi importante. C'est bien collectivement, actifs et retraités que nous devons agir. Ce n'est pas parce que l'activité au travail s'arrête que l'activité syndicale doit s'arrêter ! Et nous avons tous à y gagner, car l'expérience des plus anciens syndiqués ne peut que nous être bénéfique.

Comme l'a très bien expliqué Marie ce matin: « on ne nait pas militant, on le devient ! » Et pour cela, des moyens sont mis à notre disposition : tracts, affiches, journaux, internet, blog mais aussi formations diverses. Chaque syndiqué a accès à tout cela et doit s'en servir. Il est nécessaire d'être informé et formé pour collectivement être efficace.

Et pour commencer cette mandature, que la revendication du début de ce congrès n’ait pas besoin de négociations !!! Christian, à la CGT-FAPT du Finistère Sud, on veut le ballon !!! Le ballon ! Le ballon ! Le ballon !

Enfin, riche de 6 nouveaux membres, la nouvelle commission exécutive, s'investira pour mettre en œuvre un véritable travail de proximité avec les sections et les syndiqués. Mais chacun, à son niveau, doit prendre ses responsabilités pour ne plus subir, mais agir.

La commission exécutive a décidé de me confier la 1ère responsabilité du syndicat départemental. Mais sans vous, camarades, je ne suis rien ! Et c’est bien ensemble qu’il nous faut travailler ! En travaillant collectivement, nous n'en sortiront que plus fort.

Une dernière phrase pour conclure : « Et maintenant, la lutte continue ! On lâche rien !!! Vive la CGT !

Repost 0
Published by cgt-fapt
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 13:16
Les camarades de la CGT-FAPT 29 sud à QUIMPER
Les camarades de la CGT-FAPT 29 sud à QUIMPER

Les camarades de la CGT-FAPT 29 sud à QUIMPER

Entre 150 et 200 manifestants se sont retrouvés à Quimper, le 5 juillet 2016, devant la permanence de la députée socialiste ; avec la même détermination pour exiger le retrait de la loi "Travail".

L'UL CGT de QUIMPER avait aussi choisi cette journée pour rappeler, en cette période estivale, qu'on fêtait cette année les 80 ans des Congés Payés.

A l'issue de la manifestation, 80 ballons rouges ont été lâchés devant la Préfecture. 

 

RETRAIT DE LA LOI TRAVAIL - NON AU 49-3
RETRAIT DE LA LOI TRAVAIL - NON AU 49-3

 (extrait de la déclaration confédérale du 5 juillet)

   
Alors que le Premier Ministre, n’ayant plus de majorité, vient de bafouer la démocratie parlementaire en utilisant une nouvelle fois le 49-3, les mobilisations dans les grèves, rassemblements, manifestations, votations citoyennes démontrent que le mouvement contre la loi travail est loin de s’essouffler. Malgré une organisation sécuritaire démesurée empêchant des milliers de personnes d’entrer dans la manifestation parisienne, ce sont plus de 45 000 personnes qui ont défilé ce jour ; 10 000 à Toulouse, 15 000 à Marseille, 1 000 à Caen, 2 000 à Grenoble… La Tour Eiffel, comme le Stade de France, ont arboré les couleurs de la lutte. La détermination pour gagner le retrait du projet de loi et gagner de nouveaux droits, n’est pas entamée par ce nouveau coup de force du gouvernement. Celui-ci, fait une grave erreur en pensant court-circuiter la démocratie s’il promulgue une loi de telle importance pendant les congés estivaux. Le mouvement social ne va pas faiblir et d’ores et déjà des initiatives ont été décidées pendant l’été afin de préparer une rentrée puissante et offensive pour empêcher la mise en place de la loi.  

 

 

Repost 0
Published by cgt-fapt
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 12:01
LOI TRAVAIL : Nouvelle journée de mobilisation le 26 mai

Amplifier la mobilisation, faire respecter la démocratie :

Depuis bientôt 3 mois, la mobilisation des salarié-es, des jeunes, des privé-es d'emploi et des retraité-es, se poursuit et s'amplifie pour obtenir le retrait du projet de loi travail et l'obtention de nouveaux droits.

Le 26 mai prochain, nouvelle journée nationale de grève, de manifestations et d'ac-tions :

  • BREST 11H00 Place de la Liberté
  • QUIMPER 11h00 Place de la Résistance
  • MORLAIX 11h00 Place de la Mairie
  • QUIMPERLE 10h30 Rond Point Jean Charter
  • CARHAIX 11h00 Place du Champ de Foire
  • DOUARNENEZ 17h30 rdv Leader Price puis convoi vers la place de la Résistance de Douarnenez

ON CONTINUE LE 26 MAI 2016

Partout où c'est possible, les syndicats, les sections syndicales, les syndiqués sont invités à se réunir, à contacter leur union locale pour l'organisation d'actions dans la matinée du 26 mai avant les rassemblements.

Des préavis de grève nationaux ont été déposés à La Poste et à Orange

LOI TRAVAIL : Nouvelle journée de mobilisation le 26 mai
Repost 0
Published by cgt-fapt
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 11:14

LE SYNDICAT CGT-FAPT 29 sud

VOUS ADRESSE

SES MEILLEURS VOEUX POUR 2016

MEILLEURS VOEUX 2016
MEILLEURS VOEUX 2016
Repost 0
Published by cgt-fapt

Présentation

  • : Le blog de cgt-fapt
  • Le blog de cgt-fapt
  • : Blog du syndicat départemental CGT-FAPT du Finistère sud
  • Contact

Recherche